Fin d’une vie… réedit 14 dec

Plus d’1 mois est passé depuis mon dernier article, 1 mois de gagné à ses côtés même si l’équilibre est si précaire. Je n’aurais jamais pensé que cette aventure loin d’être simple émotionnellement me ferait replonger dans le passé.

Je me vois essayer de réanimer sa vie comme toutes ces années où après la perte de notre petit *♡* nous avons en continuant le parcours PMA espérer pouvoir réentendre à nouveau son cœur battre.

J’imaginais tout naïvement que notre amour suffirait à la requinquer. Elle est prolongée en vie mais ce n’est déjà plus la même et de la voir souffrir me semble une torture.

Nous ne pourrons ni la sauver ni elle ni notre bébé dont le cœur a cessé de battre il y a 7 ans, je dois l’accepter.

Elle est arrivée dans nos vie quand le sien s’est arrêté, la relation avec notre chat est donc étroitement liée avec notre bébé.

Est-ce un signe que lorsque je cherchais à symboliser mon deuil de maternité qui pourtant a commencé avec elle, elle réapparaisse pour son dernier voyage et nous choisisse pour l’y accompagner.

Je ne pensais pas être autant touchée et cela me fait réfléchir à notre avenir.

Notre invitée d’honneur qui a élue domicile chez nous pour sa fin de vie nous en permet également le questionnement. Nous sommes devenus maison médicalisée et on assume pleinement ce rôle qu’elle nous a attribué : être là pour elle comme elle a été là pour nous ce qui nous prépare quelque part à accompagner nos aînés.

Cela nous fait avancer et réfléchir sur la question plus large de comment accompagner la fin de vie dignement.

Cette maison porte désormais son empreinte et je ressens que nous allons avoir besoin de renouveau, cette sensation je l’ai ressenti après la perte du bébé et bâtir l’atelier nous a aidé à panser nos plaies. Aussi je pense que cette fois nous allons avoir besoin d’un projet plus vaste que l’atelier et plus grand qu’un EPAD pour le chat.

Il faut bien faire quelque chose de tous ces deuils et arriver à donner du sens à ce qui n’en a pas, panser ses blessures et les mettre en lumière comme j’en parlais ici avec l’art du kintsugi.


14 décembre 2019

Merci pour vos messages auxquels je n’ai pu répondre précédemment comme naïvement nous espérions toujours qu’elle se rétablisse comme elle se maintenait encore en vie bien que nous avions pensé que c’était la fin lorsque j’avais posté cet article le 23 novembre.

Je commençais à accepter son nouvel état et osait même imaginer qu’elle serait encore là à Noël…

Mais cette nuit elle a poussé un dernier cri avant de s’éteindre à nos côtés.

Je mesure le privilège d’avoir pu être avec elle jusqu’au bout, nous avons pu la câliner, la choyer et lui témoigner combien nous l’aimons.

On aura eu 2 mois pour se préparer à son départ et essayé de nous projeter sur l’après sans elle à construire.

Cependant même en se préparant au pire, notre peine est incommensurable et la maison me semble désespérément vide et silencieuse depuis qu’elle nous a quitté ce matin.

Violette 29/02/2008 – 14/12/2019


24 commentaires sur “Fin d’une vie… réedit 14 dec

Ajouter un commentaire

  1. Je me suis demandé plus d’une fois si votre minette était toujours là.
    Et je me souviens très bien de ton billet sur le kintsugi (même si je ne retiens jamais le nom), j’en ai parlé à plusieurs personnes depuis et j’ai un bol et un mug qui attendent que je m’occupe d’eux…
    Je te/vous souhaite de trouver un joli projet pour la suite – ou peut-être avez-vous déjà des pistes?
    Je pense fort à toi

    Aimé par 1 personne

  2. Chère Artemise, j’espère que tu arriveras à « panser tes blessures et les mettre en lumière » comme tu le dis si bien. La vidéo est très émouvante et parlante. Merci pour cette belle découverte du kintsugi (aussi dans ton article de 2018). Bises, je pense bien à toi !

    Aimé par 1 personne

  3. Ma chère Artémise… Je lis ton post au moment où je m’apprête à dire adieu, dans quelques jours, à la doyenne de ma tribu à moustaches. C’est tellement douloureux ! Elle a tout connu à nos côtés ces 12 dernières années. Les espoirs, le désespoir, la solitude, le doute, le vide, la joie, tous nos projets de vie… C’est terriblement difficile de prendre cette décision de l’accompagner mais c’est une immense preuve d’amour. J’ai malheureusement dû accompagner, quelques mois après l’arrivée de ma fille, mon chat-fusion. Celle qui avait comblé le vide au moment où j’étais en train de me résoudre au deuil de l’enfant qui ne venait pas. Celle que je considérais véritablement comme ce bébé que la vie me refusait. Ça a été une terrible épreuve pour moi. J’ai eu si mal… Mais juste avant de partir, je me souviendrai toujours de cette léchouille sur ma main en signe de reconnaissance et de remerciement… Je ne regrette pas de l’avoir accompagnée. Au contraire ! Je crois qu’elle m’a permis de guérir mon rapport à la mort. Et à l’heure où je t’écris, son sosie, adopté quelques mois plus tard, a perçu mes larmes et vient de se lover contre mon ventre…
    L’idée de devoir de nouveau accompagner mon amie fidèle est très difficile pour moi. Mais je me raccroche au fait que ce sera libératoire pour elle, vu son état actuel.
    Je te souhaite beaucoup de courage pour traverser cette épreuve. Mes chats ont attendu l’arrivée de notre fille pour s’en aller (ce sera la 3ème depuis…), et j’ai toujours pensé que si c’était arrivé avant, j’aurais été sans doute anéantie bien plus longtemps. Parce que je sais à quel point nos poilus viennent souvent combler l’attente et le vide, se substituant à l’enfant qui n’arrive pas ou à celui qui est parti… Je t’embrasse. ❤️

    Aimé par 2 personnes

    1. merci pour ton message c’est douloureux en effet et ça réveille aussi un autre deuil qu’elle nous permettait de panser pendant toutes ces années par sa présence.
      Bon courage aussi à toi car se confronter au deuil du passé n’est pas facile 😘

      Aimé par 2 personnes

  4. Je lis ton edit bien tard, mais sache que je suis de tout coeur avec toi dans cette peine immense. Comme tu le dis, au moins, vous avez été avec elle jusqu’au bout, et c’est important, pour elle et pour vous.
    Bises et pensées pour vous.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :