Mémoire : l’utérus jouerait un rôle dans le développement cérébral

Article qui a été relayé sur les réseaux sociaux d’ENDOmind et qui a suscité de nombreuses réactions.

https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FAssociationENDOmind%2Fposts%2F2017382675018627&width=500

Un article plutôt alarmiste mais il est important de prendre en compte que l’hystérectomie est à envisager uniquement en cas de dernier recours lors qu’aucun traitement ne fonctionne et si votre utérus est atteint par la maladie. Cet article rejoint les risques dont je vous avais parlé ici à propos de l’ovariectomie.

Il faut en effet bien mesurer les risques car pour ma part je ne m’attendais pas à ce que je sois obligée après l’opération de prendre un traitement hormonal pour la ménopause brutale couplé à un traitement anti-douleurs aux lourds effets secondaires mais avais-je réellement le choix  ?

Malheureusement la maladie avait atteint tous mes organes (ovaires y compris) et l’adénomyose tapissait mon utérus, je n’avais donc pas d’autres alternatives comme plus aucun traitement ne fonctionnait.

J’espère un jour pouvoir voir enfin les bénéfices d’en être arrivée à cette décision ultime sans retour en arrière possible. Mais quand la douleur s’est invitée pendant plus de 20 ans, il est parfois bien difficile et long de la déloger.

Ce n’est pas une opération anodine qui demande d’être bien accompagné physiquement et psychologiquement.


Mémoire : l’utérus jouerait un rôle dans le développement cérébral

Une nouvelle étude américaine remet en cause le rôle de l’utérus en tant que simple organe reproducteur. D’après des tests réalisés, il aurait en effet un impact sur le développement cognitif.

Mémoire : l'utérus jouerait un rôle dans le développement cérébral metamorworks/iStock

Publié 23.12.2018 à 15h55

Et si, n’en déplaise aux manuels scolaires de biologie, l’utérus était plus qu’un simple organe reproducteur ? D’après une nouvelle étude américaine parue dans le journal Endocrinology, il communiquerait avec le cerveau, ayant une influence sur le processus cognitif.

Pour en arriver à cette surprenante conclusion, des chercheurs de l’Université de Tempe en Arizona ont travaillé avec quatre groupes de rats. Les rongeurs du premier groupe se sont vus retirer les ovaires, ceux du second l’utérus et ceux du troisième, les deux. Quant aux rats du quatrième groupe, les scientifiques ont réalisé sur eux une fausse opération, laissant leurs organes reproductifs intacts. Six semaines plus tard, ils ont entraîné les bêtes à s’orienter à travers un labyrinthe compliqué et ont ensuite modifié divers éléments de la structure pour voir comment la mémoire des rongeurs fonctionnerait.

Résultat : les rats ayant subi une hystérectomie (retrait de l’utérus) montraient plus de difficultés que les autres à trouver leur chemin. « Le retrait du seul utérus avait eu un effet unique et négatif sur la mémoire », explique Stephanie Koebele, étudiante en psychologie à l’Université de l’Etat d’Arizona co-auteure de l’étude.

Un lien entre hystérectomie et démence

« Il existe des recherches prouvant que les femmes qui ont subi une hystérectomie, mais ayant toujours leurs ovaires ont un risque accru de démence si l’opération a eu lieu avant une ménopause naturelle », renchérit le Professeur Heather Bimonte-Nelson qui a dirigé les travaux.

Par ailleurs, en testant le niveau d’hormones des différents rats, les chercheurs ont remarqué que ceux qui n’avaient plus d’utérus avaient un profil hormonal différents des autres. « Les hormones affectent le cerveau d’autres systèmes corporels. Aussi, avoir un profile hormonal altéré pourrait affecter le vieillissement cérébral et engendrer différents risques pour la santé », développe Stephanie Koebele.

Toutefois, les chercheurs ignorent encore comment ces changements hormonaux impactent la fonction cognitive et si ce changement est permanent ou à court terme. Afin d’y voir plus clair sur le sujet, des recherches plus approfondies devraient bientôt avoir lieu.

De nombreux effets secondaires physiques connus après un retrait de l’utérus

En France, l’hystérectomie est le plus souvent proposée aux femmes pour résoudre des troubles comme l’endométriose sévère, certains cancers gynécologiques ou en cas de complications hémorragiques importantes après un accouchement. Toutefois, en raison des nombreux effets secondaires physiques connus depuis longtemps déjà, le nombre de ces opérations réduit d’année en année (moins de 65 000 aujourd’hui contre près de 70 000 par an en 2010).

En effet, outre les effets sur le cerveau démontrés par les scientifiques de l’Université de Tempe, les spécialistes ont déjà pu observer des pertes vaginales, des risques de dépression et une constipation temporaire ainsi que des infections urinaires répétées chez les femmes ayant subi cette opération avant la ménopause. Enfin, le manque d’approvisionnement en sang des ovaires causé par la chirurgie peut provoquer une défaillance dans la production des hormones femelles, pouvant ainsi engendrer des risques de perte osseuse, de cardiopathie ischémique et d’incontinence urinaire.


 

Et pour finir un court- métrage écrit et réalisé par Carolina Guidotti et Annabelle Mai ( Bijoute) sans fard ni paillette dans lequel enfin on peut se reconnaître.


Publicités

6 commentaires sur “Mémoire : l’utérus jouerait un rôle dans le développement cérébral

Ajouter un commentaire

  1. Ça fait réfléchir et c’est bien compliqué. Merci pour la vidéo, je la trouve vraiment très bien et s’adresse à un large public, c’est encore mieux. Ça déculpabilise et on se sent moins seule.
    Bon courage…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :