Douleur ne me quitte pas…

Il y a plus d’ 1 mois je vous faisais partager mon choix cornélien de passer à un traitement hormonal substitutif avec les risques que cela pouvait générer après avoir tant espéré me désintoxiquer de 20 ans de médication.

Bilan 1 mois après : les bouffées de chaleur ont enfin cessé ce qui est un vrai luxe non négligeable. Les douleurs par contre ne m’ont pas quitté ni les insomnies. Les vacances de Toussaint que j’imaginais profitable se sont révélées bien plus fatigantes que prévues mais elles ont pu mettre en valeur de façon significative que le chemin du bien être va être bien plus complexe que prévu.

Les douleurs sont fortement localisées dans l’abdomen, estomac, foie et « ovaire fantôme ». Je pars du principe que l’endométriose a été nettoyée avec la dernière opération donc pourquoi ce ventre est-il si douloureux se contractant toujours autant et empêchant tout repos ?

Depuis l’opération je n’ai pas connu un seul moment de répit, je pensais qu’il s’agissait des suites opératoires mais bien avant déjà les douleurs digestives étaient présentes.
Le problème est-il ailleurs ? N’ayant malheureusement pas rendez-vous avant fin décembre avec le centre anti-douleur, je tente de comprendre ce que ce ventre a à me dire.

osteopathie-viscerale-traitement

Je fais donc des séances d’ostéopathie viscérale avec étude de ma flore intestinale. Ces séances me replongent immédiatement rien qu’au toucher à toutes ces années de tentative où ce ventre a été si malmené. La mémoire du corps est particulièrement tenace, la douleur liée à la fausse couche est toujours très présente ainsi que toutes ces années qui ont suivi avec cette pression constante de devoir accueillir la vie coûte que coûte avec ces injections et ces traitements si lourds pour éviter ce qui était inévitable que le corps s’enflamme avec le feu de l’endométriose. Il faut donc arriver aujourd’hui à faire la paix avec ce corps meurtri, ce ventre fissuré, vide et torturé. Cela va peut-être être bien plus long que prévu après tant d’années d’épreuves physiques et morales.

Pour le moment les séances me soulagent un temps très limité, j’apprends à composer avec la douleur et me plonge à corps perdu dans le travail ce qui m’évite de trop y penser mais la nuit les coups de couteau reviennent sans cesse.

25 commentaires sur “Douleur ne me quitte pas…

Ajouter un commentaire

  1. Comme je suis triste de lire que tu souffres toujours autant. J’espère que le rendez-vous de décembre apportera quelques réponses et qu’enfin, enfin, tu pourras toucher du doigt ce répit tant attendu (et mérite….). Je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

  2. J’imagine combien cela doit être bien amer d’avoir encore autant de douleurs après l’opération. J’espère que tu retrouveras la paix et te souhaite beaucoup de courage en attendant. Je pense bien à toi ❤

    Aimé par 1 personne

  3. J’espère que ces douleurs vont vite se calmer et que tu souffriras moins. En te lisant je ne peux m’empêcher de penser à ma maman qui a eu une grosse opération (hystéo totale) et jamais elle ne s’est plaint mais je me dis qu’elle a du bien souffrir… Mes pensées miss artemise. Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Si cela peut te rassurer annmy je ne pense pas que ce soit l’hystérectomie qui est en cause car les autres personnes que je connais qui se sont fait opérer n’ont pas eu les mêmes suites opératoires, c’est la maladie avec toutes ces années de souffrance je pense qui sont en cause car mon corps est traumatisé après ces 15 années à avoir tout essayé… Bises et merci pour tes pensées

      Aimé par 1 personne

  4. Artemise, je suis bien triste de te savoir toujours aussi souffrante. J’espère tant que tu arriveras enfin à trouver une solution qui t’apaise. C’est terrible en plus de devoir attendre aussi longtemps pour avoir un rendez-vous dans un centre anti-douleur alors que par définition, si on y prend rendez-vous, c’est qu’on a mal…
    Je pense fort à toi et te souhaite de la douceur, d’une manière ou d’une autre. ❤

    Aimé par 1 personne

  5. Courage … se ré approprier ce corps objet de douleurs n’est pas simple… j’espère que le centre de la douleur pourra te donner des pistes pour te soulager ! Ma vessie/transit me jouent encore des tours mais bon il faut être patient … être une femme est dur parfois ! Pense fort à toi

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Endolorie pour tes mots qui sonnent très justes car ce sont en effet ces 2 émotions que je ressens : tout ça pour ça… J’espérais pouvoir tourner une page et enfin revivre mais peut-être que ce n’est pas encore au programme. Je t’embrasse aussi bien fort

      Aimé par 1 personne

  6. Peut être peux tu voir quelqu’un spécialisé dans la nutrition. Une des docs de pma ici fait apparemment voir un spécialiste en micronutrition et endometriose… Une piste ? Autre piste mais alors moi j’y connais rien et j’ai pas tenté il faut donc y croire… Un micro kine qui travaille sur les traumas et les kinesiologues qui le font aussi. C’est quoi déjà ton traitement ? Il faut que je relise… Les effets secondaire sont nombreux. Après avoir arrêté la cortisone et m’a fallu 1 mois et demie pour ne plus m’endormir à 21h30…

    J'aime

    1. Je m autoreponds. Pas mal de fille qui ont de l endometriose utilisent quand les douleurs sont fortes le tens… Autre piste. La douleur chronique demande en effet des réponses un peu différente que la prise de médicaments… Est ce que le psychologique joue autant…la chirurgie demande aussi de la convalescence et on est toutes différentes. Si j’ai d’autres idées je te dirais

      Aimé par 1 personne

      1. Merci pour tes messages, je suis suivie côté nutrition et aussi côté corporel en faciathérapie et kinesiologie… j’ai arreté codéine et autres medicaments antadys comme estomac trop fragile, le sommeil n’est pas en rapport avec une prise de medicament mais lié à douleur et peut-être rééquilibre hormonal à trouver 😉 bises et merci pour toutes tes pistes

        J'aime

  7. Comme l’a très justement écrit Endolorie, que c’est compliqué et éreintant de se rendre compte que la souffrance est toujours là malgré tout le travail d’acceptation que tu as dû faire. Et puis tes douleurs sont importantes.
    Qu’il doit te sembler loin ce rendez-vous. J’espère fort que cette échéance t’apportera de l’espoir surtout.
    Plein de courage en attendant et des bisous de soutien.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton soutien Anabelle j’essaye de ne pas me faire trop d’illusion pour essayer d’accepter que les douleurs feront peut-être partie du quotidien si je n’ai pas de soulagement au bout. Je t’embrasse 😘

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :