Ovariectomie : Menopausy #endometriose

La fin de la semaine approche enfin avant le congé estival tant attendu. Les journées sont difficiles avec la fatigue cumulée, la chaleur et le stress de fin d’année pour tout boucler mais je vois enfin le bout. Si j’avais pu faire autrement il aurait été préférable de ne pas reprendre de suite pour laisser au corps le temps de se remettre.

Les douleurs étant toujours persistantes, j’ai été voir ma gynécologue pour faire le point mais malheureusement son toucher a confirmé que les zones atteintes par l’endométriose sont toujours très sensibles donc il faut espérer que les douleurs sont liées à la cicatrisation et que l’été va porter ses fruits autrement il faudra faire un IRM à la rentrée….

Je n’ose imaginer l’option que l’endométriose puisse continuer à me coller à la peau, ce n’est pas envisageable pour moi après ce grand nettoyage d’autant que j’ai prévu de mettre en service l’atelier au plus tôt.

J’essaie de rester confiante mais mon moral en a pris un coup avec la chute hormonale brutale liée à l’ovariectomie qui semble signaler mon entrée officielle dans la ménopause.

Ceci n’a malheureusement rien à voir avec la ménopause artificielle que j’avais côtoyé car celle-ci est bien réelle et définitive avec son lot de bouffées continues. Je vais devoir prendre de toute évidence un traitement hormonal la chute étant trop rapide et brutale, cela entraîne une carence importante avec trop de risque pour ma santé. Je parlais d’ailleurs des conséquences de l’ovariectomie qui sont assez méconnues dans cet article sans me douter que j’allais être concernée (les femmes qui subissent une ovariectomie avant la ménopause auraient un risque accru de développer un parkinsonisme ainsi qu’un déclin cognitif ou une démence).

Cette opération était loin d’être anodine et aura eu des conséquences bien plus importantes que je l’avais imaginé mais j’espère que dans quelques mois je pourrai enfin en voir les bénéfices.

Je vais en attendant profiter de cette pause estivale pour me requinquer.

Je vous donne rendez-vous très vite pour la suite des aventures 💛

D’autant qu’il y a un nouvel Espace de soutien, d’échange et de réflexion en pleine création qui ouvrira ses portes à la rentrée et mon atelier qui entre dans sa dernière ligne droite côté travaux pour être totalement opérationnel !

Publicités

25 commentaires sur “Ovariectomie : Menopausy #endometriose

Ajouter un commentaire

  1. Tes médecins ne t’avaient pas averti de tous les risques liés à l’opération ? Enfin par risque j’entends « suites »… Toutes ces conséquences.
    J’espère que tu vas vite te remettre net que le traitement hormonal t’aidera

    J'aime

    1. L’hystérectomie était au programme mais pas l’ovariectomie et l’annexectomie. Ce fut la surprise des dégâts causés par l’endométriose qui ne laissaient plus le choix que de tout enlever !

      J'aime

      1. Argh l’angoisse ! Je posais la question car certains médecins ne sont pas transparent sur les conséquences. J’ai rencontré plusieurs filles qui étaient persuadé que tout enlever réglerait tout. Et ne veulent pas entendre qu’il y a des conséquences non négligeables.

        J'aime

      2. Mon chirurgien était embêté de ne pas avoir pu sauver trompes et ovaire, il a laissé mon ovaire qui avait déjà été opéré en 2007 qui ne fonctionnait plus en espérant qu’il pourrait jouer un rôle protecteur hormonal mais j’ai bien peur que ce soit peine perdue. J’ai justement écrit cet article pour informer et sensibiliser car il y a encore trop de méconnaissance sur le sujet et d’idées reçues ! L’endométriose ne se règle pas forcément après avoir tout enlevé et les conséquences sont lourdes surtout quand on est encore « jeune » pour être ménopausée.

        J'aime

  2. Je ne connaissais absolument pas les conséquences des ovaires en moins d’un point de vue neuro et cognitifs.
    On récupère comme on peut. En terme de semaines tu as été arrêtée combien de temps ?
    Moi aussi j’espère que c’est le temps des cicatrices. Je n’ai encore fait aucune exploration dans mon bas ventre tout propre… Bonnes futures vacances

    J'aime

    1. Je voulais dire j’espère pour toi que c’est le temps des cicatrices… L’ovaire opéré en 2007 est toujours la alors. Comment pourrait-il y avoir d’un point de vue scientifique encore de l’endometriose après ton opération. Écoutes dans ma ville on va avoir aussi un pôle Endometriose avec des médecins de la douleur si ça peut te parler…mais je pense que cette piste là tu l’as aussi explorée

      J'aime

      1. Ces douleurs d’endometriose peuvent être des adhérences liées à la chirurgie car en effet l’ovaire restant ayant déjà été opéré en 2007 avait déjà été bien atteint et ne fonctionne plus. Ma gynécologue trouvait ça étonnant que cela puisse être encore douloureux donc l’IRM permettra d’y voir clair si pas d’amélioration à la prochaine visite. Côté arrêt mon chirurgien m’avait dit 2 semaines pour résection endometriose et 4 semaines pour hysterectomie. Dans mon cas avec l’accumulation des 2 opérations et les douleurs continues j’ai finalement eu 6 semaines d’arrêt mais ce n’était pas assez je n’ai pas eu le temps de me remettre. Dans mon cas je sais que le repos était vraiment nécessaire car ce ne fut pas une opération anodine sur le plan physique et psychique mais après chaque vécu est différent, bises

        Aimé par 1 personne

      2. bé oui pour moins que ça j’ai été arrêtée 5 semaines. Au bout de 2 semaines j’avais toujours d’énormes hématomes … Punaise mais on n’est pas des sur femmes… J’ai eu 5 semaines (au départ 3) pour adhésiolyse majeure, utériolyse (bref j’avais plein d’endométriose autours de mon ovaire), rasage d’un morceau de colon, résection des LUS, nodule enlevé au douglas, kyste enlevé sur l’ovaire …. Repos indispensable aussi même si je ne l’avais pas de suite compris … J’ai eu de sympathiques douleurs car me sentant en forme je m’étais mise à jardiner bon gentiment mais à J+4 !!!!
        Oui moi au niveau pyschique je n’ai pas de cheminement à faire mais au niveau physqiue sans grande douleur c’est pas facile d’avoir une vie normale.

        J'aime

  3. J’espère vraiment que ce sont des douleurs liées à la cicatrisation, et que l’été te sera profitable.
    Repose toi autant que possible et prends bien soin de toi ma belle.

    J'aime

  4. Oh le bordel ! On est jamais tranquille c’est fou ça !
    J’espère que tout s arrangera assez vite. En attendant je te souhaite un bon repos ! Prends soin de toi 😘

    J'aime

  5. Coucou ma douce, plus que quelques heures et tu pourras enfin te reposer vraiment, profiter du jardin, de ton atelier, du soleil…
    Tu as déjà commencé le traitement hormonal ? Je t’embrasse fort 😘

    J'aime

    1. Je verrai le traitement à la rentrée comme besoin de souffler sans contrainte ni hormone cet été pour tenter de me réapproprier mon corps après l’opération gros bisous 😙

      J'aime

  6. Bon repos et bonnes vacances. Je le dis à chaque fois mais prenez bien soin de vous, j’espère qu’au milieu de tout ça vous trouvez des moments de répit.

    J'aime

    1. Merci Anne, c’est bon de le rappeler de prendre soin de soi car ce n’est pas toujours facile de pouvoir s’écouter… Mais l’été va me permettre de me recharger et de finir plus tranquillement ma convalescence. Très bel été aussi à vous et merci pour votre présence 😘

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :