Survivre aux fêtes de fin d’année…

Chaque année, c’est pareil : passé Halloween, le monde entier se met en mode « Noël ». Joie dans les cœurs, guirlandes dans les vitrines : tous se réjouissent. Tous ? Non. Une petite communauté d’irréductibles rabat-joies qui froncent les sourcils quand les listes au Père Noël arrivent dans leurs boîtes mails, serrent les dents pour le repas de Noël de la boîte – à la cantine – et se demandent encore quoi répondre au jovial et néanmoins badant « Noyeux Joël ! ». C’est pour eux, à qui «Noël fout les boules», que ce livre est écrit. Conçu comme un calendrier de l’avent alternatif, il décrypte les mille et une traditions culinaires, familiales et même amicales qui font ce que l’on appelle « l’esprit de Noël ». Mieux vaut en rire qu’en pleurer : et si c’était ça, l’esprit de Noël ?

Chose promise, chose due !  Voici quelques extraits du livre dont je vous ai parlé précédemment pour survivre aux fêtes de fin d’année pour ceux qui relèveront le défi de célébrer Noël en famille.15284112_225716257854438_2170246788871653911_n
Ce guide se présente sous forme de calendrier de l’avent pour vous aider à vivre ce compte à rebours même si Noël vous fout les boules !

51JPZOeAcFL

Vous pourrez y trouver :

  • Liste de secours : les meilleurs sujets de conversation pour ne pas tomber en rade.
  • Cadeaux : quoi offrir à une petite fille sans paraître ringard ni déstabiliser sa construction identitaire ?
  • Bien tous ensemble : les films qui vous aideront à tenir le coup.
  • Secret Santa : les 3 idées qui marchent à tous les coups.

noel-me-fout-les-boules-survivre-aux-fetes-de-fin-d-annee

Les chapitres sont assez inégaux mais ce livre assez caustique a le mérite de me faire sourire pendant cette période où il est parfois difficile de se réconcilier avec la folie véhiculée autour de Noël.

Il y a 2 ans, j’aurais aimé tomber sur cette image qui m’aurait sûrement aider à déculpabiliser de ne pas me sentir prête à festoyer.

FB_20161219_08_00_00_Saved_Picture
Je n’avais qu’une envie : me terrer dans ma grotte et rester seule sans contraintes ni obligations mais mon entourage avait beaucoup de mal à entendre mes besoins donc c’est non sans mal que j’ai réussi à faire respecter mon choix.

Malheureusement cela n’est pas toujours entendable dans une société où l’on prône la maternité, la consommation, la performance, l’esprit & la magie de Noël.

La magie, pour ma part s’est envolée avec mes embryons d’espoirs. Et aujourd’hui, je ne veux plus me raccrocher au passé pour essayer d’avancer. Je réalise que je dois faire le deuil de Noël, du moins de l’image traditionnelle que j’en avais, pour recomposer avec ma réalité sans enfant.

Je comprends que la fuite n’est qu’une solution provisoire aussi j’essaye de trouver d’autres rituels et de me créer de nouvelles traditions car je veux essayer de retrouver du plaisir même si Noël me fout les boules :

IMG-20161219-WA0002[1]

Je vous souhaite des fêtes les plus douces possibles !

Publicités

17 commentaires sur “Survivre aux fêtes de fin d’année…

Ajouter un commentaire

  1. Allez, d’ici quelques jours, ce cauchemar sera derrière nous! (et nous foutre la paix 350 jours environ, hormis pour la fête des mères).
    Ce qui est drôle, c’est que très jeune (13 ans je crois), j’avais écrit tout un truc sur Noël et l’hypocrisie… ça devait déjà être une période sensible!
    Biz

    J'aime

  2. Merci pour ton retour ! Il est sympa ce bouquin !
    Oui, ces fins d’année sont pénibles car nous nous sentons presque « obligés » de faire quelque chose parce que c’est « la magie de Noël ». Il est difficile de passer à côté de cette fête et chaque année j’ai l’impression que les décorations sortent de plus en plus tôt.
    C’est une bonne idée de trouver sa propre « magie ».
    J’aime bien ton sapin. 😉
    Je t’embrasse bien fort !

    J'aime

  3. J’aime bien les remarques du bouquins sur les questions « relou »!
    La citation est très belle, ça fait du bien de la lire.
    Je te souhaite de douces fêtes avec ton chéri ❤

    J'aime

  4. Merci beaucoup Artemise pour cet article décomplexant !
    Je suis tout à fait d’accord avec la nécessité de construire quelque chose de différent que ce qu’on avait imaginé pour profiter à nouveau des fêtes.
    J’espère que tu y parviendras et t’embrasse,
    Léa

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :